Rechercher
  • Jeremy Chaudier

Origines du Reboutement

Dernière mise à jour : 8 mars 2021

Le rebouteux est celui qui pratique la forme la plus ancienne de la Thérapeutique Manuelle.


Son art, le reboutement, remonte à la nuit des temps et se pratique depuis toujours dans toutes les civilisations et à toutes les époques. Il est transmis par voie orale ou par apprentissage ou relève encore du don. Il permet à celui qui le pratique, de soulager de nombreux maux du corps grâce à un panel de techniques thérapeutiques manuelles large et varié.

Jusqu’au XXe siècle, la médecine occidentale relevait à la fois de l’empirisme, de l’intuition, de la psychologie et d’une pensée magico-religieuse. La médecine grecque laisse le champ libre à la médecine populaire, perpétuée sous forme de recettes dans les familles, les monastères et par des guérisseurs. Au Moyen Age, on cherche les remèdes dans la nature (plantes, minéraux, animaux), mais aussi dans les prières, car la maladie est attribuée à la volonté divine, aux démons, à la sorcellerie ou aux influences astrales.

Au fil des siècles, les populations se tournent vers les guérisseurs. Chaque village a son rebouteux, son devin, son herboriste, tous décriés par les (rares) médecins, représentants d’une science « officielle », et les apothicaires des villes qui voient en chaque praticien un charlatan. Au xvie siècle, le célèbre médecin et chirurgien des rois de France, Ambroise Paré, avoue pourtant utiliser les remèdes de certains « empiriques », ces « médecins » formés par l’expérience.

Pendant des siècles, le rebouteux faisait office de kinésithérapeute dans le paysage rural. On l’appelait aussi rhabilleur ou renoueur. Aujourd’hui encore, des personnes le consultent pour des entorses, douleurs au dos, aux cervicales, des sciatiques, des luxations… « Il palpe le corps en cherchant les contractures, les nœuds musculaires pour les faire vibrer et les dénouer », détaille le Dr Dominique Bonneau, médecin du sport.

Un rebouteux n’est pas une personne qui fait des massages pour le bien être. La technique est efficace mais quelque peu tonique mais les résultats sont rapides. Tout comme les guérisseurs, ils font partie de la tradition populaire et rurale.

Le rebouteux n’est pas un magnétiseur. Le magnétiseur possède un “fluide” particulier, le magnétisme, qu’il utilise pour guérir les souffrances physiques, des rhumatismes à l’eczéma en passant par les migraines, les brûlures, les verrues. Cependant, il peut également être expert dans l’art du reboutement, auquel cas il se présentera comme un Magnétiseur-Rebouteux ou Guérisseur-Rebouteux, mettant en avant son point fort (ceci est mon cas). Ce sont deux techniques qui se complètent à merveille


125 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout