top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJeremy Chaudier

La dépression masquée : quels sont les signes ?



La dépression ne se caractérise pas seulement par un simple sentiment de tristesse ou une baisse de morale. Il s’agit d’une véritable maladie psychique, dont les symptômes s’inscrivent dans le temps. En fonction des personnes, la dépression peut durer plusieurs mois, voire plusieurs années. Les signes les plus fréquents sont un état profond de mal-être, d’hypersensibilité et d’irritabilité. Dans certains cas, la dépression peut prendre des formes plus discrètes et difficiles à déceler. C’est ce que nous appelons la dépression masquée. Voici les signes les plus fréquents.

 

La dépression masquée sous un masque de joie

Certains patients dépressifs ont tendance à cacher leur état. Arborer un sourire devant les autres leur sert de masque de protection. Il est alors particulièrement difficile pour leur entourage de détecter la maladie et de proposer un accompagnement.


Les patients dans ce cas de figure cherchent souvent à protéger leurs proches en gardant leur maladie secrète, afin de ne pas montrer une certaine faiblesse et de ne pas les inquiéter. Certains ont également des difficultés à accepter leur état dépressif et préfèrent nier leurs émotions en s’efforçant de sourire. En public, ces patients paraissent donc heureux, dynamiques et confiants.


Les variations de l’humeur

La tristesse est le sentiment qui est généralement associé à la dépression. Cependant, en cas de dépression cachée, d’autres peuvent survenir, comme des accès de colère. Les patients qui n’ont pas conscience de leur dépression ou qui refusent d’en parler peuvent en effet faire preuve d’irritabilité et d’agressivité. Certaines situations peuvent induire des comportements autodestructeurs.


La dépression cachée se traduit par une sensation d’anxiété persistante. Les patients ressentent alors un stress particulièrement éprouvant au quotidien.


Les troubles alimentaires et les variations de poids

La dépression masquée peut se manifester par des sentiments négatifs inhabituels et difficiles à contrôler. Cela amène à des changements de comportements, notamment du point de vue de l’alimentation. Pour les patients qui souffrent de ce type de mal-être, il n’est pas rare de développer des troubles du comportement alimentaire. Certains perdent l’appétit, ce qui les amène à réduire drastiquement leurs prises alimentaires. On constate alors une perte de poids rapide, qui conduira à des problèmes de santé supplémentaires, notamment liés à des carences.


A contrario, certains patients se mettent à manger davantage, parfois de manière compulsive. Cela entraîne alors une prise de poids rapide, qui sera néfaste pour l’équilibre général.

De plus, le stress et l’anxiété provoquent des inflammations dans l’organisme, notamment au niveau du système digestif. Ces troubles accentuent les variations de poids, diminuent l’absorption des nutriments, et font même baisser les défenses immunitaires.


La dépression masquée par les addictions

Les patients qui souffrent de dépression cachée utilisent parfois certaines substances pour apaiser leur mal-être, au lieu de se tourner vers des professionnels de santé. La prise d’alcool ou de certaines drogues leur sert alors d’anxiolytique. Cependant, ces consommations ont l’effet inverse, puisqu’elles entraînent des addictions, et à terme, accroissent les symptômes au lieu de les calmer.


Les insomnies

La dépression peut se manifester sous la forme d’une léthargie qui pousse les patients à ne pas quitter leur lit et à dormir de manière excessive. Cependant, la dépression cachée peut aussi entraîner les symptômes inverses, en provoquant des insomnies et une sensation d’épuisement. La dégradation du sommeil accentue tous les autres symptômes que nous avons cités dans cet article.


Traiter la dépression masquée grâce au magnétisme

Le magnétisme curatif a pour but de reconnecter le trajet cerveau viscéral via le nerf vague. Ces 2 commandeurs principaux, qui méritent toute mon attention au cours de mon accompagnement, sont le siège de nos émotions, de nos énergies, de notre santé mentale, et in fine, physique.


Il est reconnu que le nerf vague, entre autres, peut-être comparé à un fil électrique. En travaillant sur son autorégulation, on agit ainsi sur le système digestif, la pression artérielle du cœur, les hormones du stress et les inflammations.

Vous l’aurez compris, l'objectif de cet accompagnement vise à vous redonner plus de légèreté émotionnelle et plus d'énergie.

 

Pour plus d’informations et prendre rendez-vous, merci de me contacter au 07 62 73 25 26.

Jérémy CHAUDIER

67 TER COURS FAURIEL

42100 SAINT-ÉTIENNE

 

56 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page