Rechercher
  • Jeremy Chaudier

Identifiez votre type de fatigue pour vous reposer efficacement



Ressentez-vous parfois une fatigue récurrente, malgré vos 6 à 8 heures de sommeil par nuit ? Le sommeil n’est pas l’unique forme de repos dont votre corps a besoin. Vous pouvez en effet expérimenter un autre type de fatigue, voire plusieurs. Ces derniers nécessitent un repos différent. Voyons tout de suite 5 types de fatigue, autres que la fatigue physique, et comment y remédier.


La fatigue mentale : Un type de fatigue complexe

Le deuxième type de fatigue le plus connu après la fatigue physique est bien entendu la fatigue mentale. Elle se traduit par une surcharge de stress, qui survient quand notre cerveau tourne à plein régime pendant une période prolongée.


Toutes les tâches à accomplir et à organiser dans notre vie personnelle et professionnelle représentent en effet une charge mentale considérable.


Le repos mental est indispensable lorsque vous ressentez cet état de stress. Sans ça, votre bien-être sera de plus en plus impacté et vous perdrez en productivité et créativité. Ce repos mental peut-être insufflé par divers outils, tels que la méditation, la lecture, la musique ou encore le sport. L’important est surtout de trouver l’activité qui vous permet de vous vider la tête. Lorsque vous vous reposez mentalement, vous devez chasser de votre esprit toutes vos obligations et le stress de votre quotidien.


Cette typologie de fatigue est assez complexe et peut prendre plusieurs formes, que nous allons détailler dans la suite de cet article.


La fatigue sensorielle : un type de fatigue fréquent quand on travaille

La fatigue sensorielle peut être considérée comme une forme de fatigue à la fois physique et mentale. Elle survient lorsque nous sommes exposés à une sur-stimulation de nos sens. Les sens les plus souvent touchés sont la vue (écrans, lumières…) et l’ouïe (voix des collègues de travail, bruits de circulation, bruits de machines, sonneries en tout genre…).


Toutes ces stimulations peuvent entrainer des migraines, des sautes d’humeur, une perte de concentration, mais également une grande fatigue mentale. Le repos sensoriel est donc essentiel pour préserver sa santé.


La meilleure solution est d’éteindre tous vos appareils électroniques et de vous reposer dans un endroit silencieux. Écouter le chant des oiseaux, le clapotis de la pluie sur vos fenêtres, la rivière qui s’écoule, ou tout simplement le bruit du silence, qui est un excellent moyen de se reposer sensoriellement.


La fatigue émotionnelle : comprendre et d’exprimer ses besoins

Les émotions régissent notre quotidien et la façon dont nous appréhendons le monde. Nous expérimentons une grande palette d’émotions dans notre vie de tous les jours. Joie, tristesse, peur, colère, empathie… Qu’elles soient positives ou négatives, les émotions sont énergivores pour notre cerveau. Les personnes ayant une sensibilité accrue, ont d’ailleurs besoin de plus de repos émotionnel que les autres.


La fatigue émotionnelle survient lorsque nous vivons des émotions intenses, sans prendre le temps de les exprimer. Le meilleur moyen de prendre du repos émotionnel est donc de méditer sur ses ressentis, et d’échanger avec quelqu’un. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un ami, d’un psychologue ou encore d’un énergéticien, qui saura vous écouter et vous accompagner avec bienveillance.


La fatigue sociale : un type de fatigue qui se traduit différemment en fonction de chacun

Bien que le contact social soit essentiel à notre équilibre psychique, il est parfois bon de prendre du temps pour soi. Si vous êtes en contact permanent avec un grand nombre de personnes, vous pouvez en effet ressentir de la fatigue sociale.


Qui ne sait jamais réveillé un matin avec l’envie de ne parler à personne ? Ce sentiment est parfaitement normal et signifie qu’il est temps de prendre un moment pour vous recentrer sur vous-même. Pour certaines personnes, le repos social se trouve dans des moments de solitude. Pour d’autres, il s’agit d’interagir uniquement avec des proches, afin de pouvoir être soi-même.


La fatigue créative : le syndrome de la page blanche

Vous exercez un métier créatif ou stratégique, qui nécessite d’imaginer et de concevoir des choses ? Vous avez alors forcément rencontré des périodes où vous manquiez d’inspiration. Ce sentiment est lui aussi parfaitement naturel, il s’agit de la fatigue créative. Notre cerveau ne peut pas être performant dans la création 24h/24. Le repos créatif est donc régulièrement nécessaire, afin de repartir sur de bonnes bases.


Pour cela, vous pouvez pratiquer des activités qui ne nécessitent pas de réflexion de votre part. Cela peut passer par la méditation, la lecture, la musique ou encore aller au cinéma par exemple.


femme-lecture

Les biens faits du magnétisme sur chaque type de fatigue

Comme détaillé dans cet article, qui dit fatigue dit déséquilibre de vos corps : émotionnel, énergétique, mental et physique. Mon accompagnement va vous permettre de vous recentrer rapidement, de lâcher prise, de réguler vos émotions et de vous ancrer à la terre nourricière.


Ainsi, vous vous libérerez de la surcharge mentale, de vos angoisses et retrouverez de la vitalité. La reconnexion à notre enfant intérieur en somme, celui qui n’aspire qu’à la paix, à la joie et à l’amour.



Pour plus de renseignements, merci de me contacter au 0762732526.

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout